• Elise

Le matériel indispensable pour coudre sa garde robe

Ca y est, c'est décidé, vous allez coudre la garde robe de vos rêves. 💃🏻 C'est une superbe ambition, félicitations ! Mais vous connaissez le dicton : aux grands maux les grands moyens ! Dans cet article je vous propose de découvrir ensemble quel est le matériel indispensable pour réaliser votre premier vêtement dans les meilleures conditions possibles. C'est parti ! 😁


Un espace de travail propre, aéré et lumineux




Ce n'est pas un secret, la couture est une activité qui demande rigueur et minutie. Et pour faire du bon travail, je crois qu'il faut un espace de travail confortable et adapté ! Je ne peux que vous recommander de vous installer sur une table ou un bureau bien rangé, avec vos outils à portée de main. Il n'y a rien de plus décourageant que de devoir se lever toutes les deux minutes parce qu'il nous manque des épingles ou un découds-vite ! De même, si vous êtes assise sur une mauvaise chaise dans un endroit mal éclairé, vous allez être plus focalisée sur votre inconfort que sur votre œuvre. C'est trop dommage et en plus vous allez vous abîmer les yeux et le dos. Donc stop, on s'installe confortablement et on commence à travailler. 😊


La préparation des pièces à coudre


Pour confectionner des vêtements, vous aurez besoin d'un patron. Ici mon objectif n'est pas de vous donner les clés pour transformer un patron PDF ou papier en pièces de tissus ; c'est un sujet à part entière 😅 En revanche, pour passer du papier au tissu, vous aurez inévitablement besoin d'épingles fines et d'une bonne paire de ciseaux. Mais attention ! 🚨 Il vous faut une paire de ciseaux dédiée à la coupe de tissu et qui ne vous servira qu'à cela. Le papier est beaucoup plus abrasif que le tissu et abîme les lames de façon prématurée. Donc les Maped à 5€ vous les gardez pour le papier, et les Bohin à 40€ sont réservés à la coupe de vos jolies étoffes. 😉


Machine coudre ou surjeteuse ?


Les deux mon capitaine ! Objectivement, on peut déjà faire beaucoup de choses avec une bonne machine à coudre familiale. Pour coudre des vêtements, il faudra néanmoins être attentif à ce que votre machine puisse proposer les options suivantes :


Point droit :

C'est le point de base de tout projet de couture. Honnêtement, je ne connais pas de machine qui ne propose pas ce point, mais sait-on jamais 😅


Point zigzag :

Grâce à ce point vous pourrez surfiler vos tissus et coutures et coudre des élastiques. On reviendra sur la surjeteuse, mais il me paraît indispensable de soigner les finitions intérieures de ses vêtements. A minima je vous recommande vivement de surfiler au point zigzag vos pièces pour que vos vêtements tiennent dans le temps ! En ce qui concerne l'élastique, c'est très simple : si vous cousez un élastique au point droit, vous en perdrez tout l'intérêt. L'élasticité sera réduite à néant et vous n'aurez plus qu'à recommencer… 🤷🏻‍♀️


La boutonnière automatique :

Si vous souhaitez vous orienter vers une garde robe cousue main, vous allez vite être confrontée à ce qui semble insurmontable pour beaucoup… Les boutonnières ! Et pourtant, certaines machines familiales vous permettent de les réaliser de façon automatique et très propre. Pour avoir testé le mode automatique en 4 temps (il faut changer de point pour les 4 cotés de la boutonnière) et le mode automatique en 1 temps, je ne peux que vous conseiller la seconde option qui assure un rendu nickel et identique à chaque fois. Mais en général, ces machines sont quand même plus chères donc c'est à vous de voir quel compromis vous souhaitez faire ! 😉




Et la surjeteuse dans tout ça ?

Pour être honnête, la surjeteuse n'est pas indispensable au début car il y a de bonnes alternatives avec une machine à coudre. Néanmoins, vous allez pouvoir upgrader vos projets de façon significative grâce à ce type de machine :


  • Vous pourrez faire des ourlets roulottés IM-PEC-CABLES sur vos tissus, notamment les plus fins.

  • Vous pourrez coudre de la maille sans aucun souci, il est très peu probable qu'elle se coince dans les griffes de la machine ou ne bouge pendant la couture. Ca m'est déjà arrivé et franchement voir des plis se former ou découvrir un décalage à la fin de la couture, c'est hyper rageant. 😤 Mais avec le système de double entraînement des surjeteuses, vous n'aurez pas ce genre de désagrément !

  • Vous gagnerez un temps fou à l'étape du surfilage ! C'est une étape hyper importante mais ô combien barbante… 🥱 Avec la surjeteuse, non seulement la vitesse est plus élevée mais en plus, si vous avez une machine 4 fils vous pourrez surfiler et assembler en même temps ! Le tout de façon propre et solide pour un rendu professionnel… Quand je vous dis que vos cousettes vont être upgradées !

Les accessoires de machine à coudre


Lors de l'achat de votre machine vous aurez très probablement quelques accessoires fournis. Je vous encourage néanmoins compléter votre trousseau pour disposer du matériel suivant :


Un kit d'entretien pour votre machine à coudre :

Une huile adaptée, un chiffon doux (type microfibre), une pince à épiler / pince brucelle, mini tournevis, spray d'air comprimé. L'entretien régulier de votre machine à coudre est indispensable si vous voulez la garder longtemps. C'est ce qui vous permettra d'éviter au maximum les pannes et que vos coutures restent belles et nettes. Si un focus sur l'entretien d'une machine à coudre vous intéresse, n'hésitez pas à m'écrire je me ferai un plaisir d'en faire un article détaillé !


Plusieurs types de pieds presseurs :

Avec votre machine vous aurez nécessairement un pied presseur standard. Il vous servira notamment pour le point droit et le point zigzag, mais également la plupart des autres points proposés par votre machine à coudre (les points décoratifs par exemple). Néanmoins, pour certaines techniques vous aurez besoin de pieds particuliers qui ne vous seront pas toujours fournis dans le kit de base. Il en existe une multitude mais les principaux à avoir selon moi sont le pied pour fermeture éclair (+ éventuellement un pied pour zip invisible qui est bien utile mais pas indispensable) et le pied à boutonnière. Le premier vous permettra de poser des fermetures éclair (merci Captain Obvious 👍🏻) mais également des passepoils et de coudre plus précisément des zones difficiles d'accès. Pour le second, je pense que vous n'avez pas besoin de moi 😅 Même si vous pouvez probablement coudre une boutonnière avec un pied standard (notamment les boutonnières à 4 temps), il vous faudra un pied adapté pour avoir un résultat uniforme et professionnel.


Des aiguilles adaptées aux différents types de tissus :

Dans votre trousseau de base vous aurez la plupart du temps un jeu d'aiguilles universelles de différents diamètres. Ces aiguilles sont adaptées pour la plupart des projets, mais pour coudre certains tissus il faudra vous équiper avec d'autres types d'aguilles. Il existe des kits complets, mais vous pouvez également les acheter à l'unité selon vos besoins. Je vous recommande d'avoir à disposition : un jeu d'aiguilles pour jeans (pour coudre des tissus très épais), un jeu d'aiguilles à soie ou microtex (pour coudre des tissus très fins ou délicats), un jeu d'aiguilles pour maille (pour les tissus extensibles notamment). Vous pourrez également avoir besoin d'un jeu d'aiguilles pour cuir si vous confectionnez des accessoires en cuir ou simili cuir.


Une housse de protection :

Une machine à coudre de bonne qualité peut se garder des années (ma mère a sa Singer depuis plus de vingt ans, elle fonctionne toujours). Par contre, la clé c'est d'en prendre soin ! Pour cela, il faudra évidemment lui faire un entretien régulier, mais aussi la protéger lorsque vous n'êtes pas en train de l'utiliser ! Vous pouvez bien sûr vous procurer une housse de transport. Néanmoins si vous ne vous déplacez pas avec votre machine (à part d'une pièce à l'autre évidemment) ce sera probablement un investissement dont vous pouvez vous passer. L'idée est juste de la protéger de la poussière qui pourrait s'infiltrer inutilement dans le mécanisme et les disques de tension. Vous pouvez donc utiliser la protection de l'emballage d'origine ou vous confectionner une housse à partir d'un vieux drap ou de chutes de tissu.


La couture à la main




C'est à ce moment-là que vous êtes sûrement en train de vous dire : " elle se fiche de moi avec sa couture à la main ?! " Mea culpa, j'ai aussi eu cette réaction la première fois… 😇 Mais croyez-le ou non, presque à chaque fois qu'un de mes projets a mal tourné c'est parce que j'ai voulu jouer à la plus maligne et ne pas faire les finitions à la main ! Si l'on s'y prend bien, rien n'est plus solide et invisible qu'un point à la main. Les cas principaux pour lesquels vous pourrez ranger votre machine à coudre sont les suivants :

  • Le point de bâti : c'est un point long et lâche qui permet de maintenir des épaisseurs de tissus ensemble sans les épingler. C'est très utile notamment pour bien fixer certains point stratégiques : une couture de côté avec un dessous de manche, une fermeture éclair, etc. Personnellement je vous recommande d'utiliser un fil bien contrastant car cela vous facilitera la tâche au moment de le retirer.

  • Coudre un bouton : ne tournons pas autour du pot… Les boutons cousus à la machine, ça ne tient pas. Bon ok, il y a des exceptions, mais globalement c'est quand même galère et si ça tient il y a toujours un fil qui finit par dépasser et c'est assez disgracieux. Quand on vient de passer plusieurs heures à coudre un vêtement, croyez-moi on n'a pas envie de ça ! 😅 Coudre un bouton à la main ce n'est pas très long et en vous appliquant le résultat sera toujours au rendez-vous.

  • Les ourlets invisibles : selon les tissus vous pourrez avoir un ourlet très propre et quasi imperceptible, mais je n'ai encore jamais réussi à obtenir un ourlet complètement invisible autrement qu'en le fixant à la main. Là pour le coup je vous l'accorde, c'est long. Quand mon chéri achète des pantalons (Dieu merci c'est rare) j'avoue avoir du mal à me réjouir car je sais que les ourlets sont pour ma pomme. 😭 Mais honnêtement les ourlets invisibles sont nettement plus jolis à la main qu'à la machine, c'est un mal pour un bien !

Pour coudre à la main, vous n'aurez besoin de rien d'autre que du fil et un jeu d'aiguilles à broderie de différentes tailles.


Pour résumer


Comme je suis très sympa, je vous ai préparé une petite checklist de tout ce qu'il vous faut pour débuter sereinement la confection de la garde robe de vos rêves. Ne me remerciez pas, c'est cadeau ! 😎 N'hésitez pas à enregistrer cette checklist sur Pinterest par exemple pour l'avoir avec vous à chaque projet. Vous pouvez aussi partager cet article à une copine couturière qui pourrait être intéressée ! Et cette fois c'est moi qui vous remercie. 😊







14 vues0 commentaire